Argent Facile

crédits et autres jeux d’argent

Micro crédit social

Plus jamais de crédit revolving et de taux à 20%.

Même pour les surendettés, ou les étudiants qui n’ont pas Papa Maman pour les cautionner…

Petit à petit le micro-crédit social fait son apparition dans les crédits municipaux (vous savez le fameux clou ou mont de piété où l’on prête sur gages), en collaboration avec le secours catholique, comme par exemple en région PACA ou à Lyon : http://www.credit-municipal-lyon.fr/depannage.php

Vérifiez de toute façon que l’on n’en profite pas pour vous proposer des rachats de crédit à des taux trop élevés, au delà de 6% cela vaut sûrement la peine de chercher encore.

Rappelez-vous, un crédit à 19,5% coûte deux fois plus cher qu’un crédit à 5,5%. Vous pouvez le vérifier pour 1000€ sur 100 mois avec le simulateur crédit : plus le crédit est long (et plus le taux est élevé, plus le crédit est irremboursable et risque de durer indéfiniment), plus la différence s’accroit.

Coût total du crédit : 1239€ à 5,5% et 2523€ à 19%.

Par pitié, ne plombez pas votre vie par orgueil mal placé et en évitant de réfléchir aux conséquences. Comment croyez-vous que les riches sont devenus riches ?

octobre 9, 2009 Posted by | comparaison de taux, TEG | , , | 1 commentaire

Changer de banque est un acte révolutionnaire

Je reprends une partie d’un article paru dans le blog "La fin du capitalisme"

Pour info, La fin du capitalisme nous parle depuis 2005 de ce qui se passe aujourd’hui.

La façon dont est utilisé votre argent détermine ce qui sera financé ou pas aujourd’hui, donc ce qui existera ou pas demain. Ce pouvoir énorme, vous le confiez aujourd’hui à un intermédiaire, votre banque. Êtes-vous bien sur de, c’est le cas de le dire, partager les mêmes valeurs ?

Ce choix a un impact énorme, parce que, non, les banques ne sont pas "toutes les mêmes".
En France, deux d’entre elles sortent tellement du lot qu’on ne peut même pas dire qu’elles fassent partie du même monde. En tout cas, elles ne financent pas le même :
Ce sont la NEF et le Crédit Coopératif.

Très concrètement, la NEF (20 000 clients/sociétaires, environ 150 millions d’euros d’actifs) conviendra aux "activistes pour la planète et l’humanité", le Crédit Coopératif (200 000 clients, 1,5 milliards d’actifs) convenant mieux à toute personne "responsable", concernée par l’avenir du monde, mais souhaitant retrouver les mêmes produits et services qu’ailleurs (en réalité, vous en trouverez même un peu plus qu’ailleurs).

en commentaire à l’article cité :

Une telle banque existe en Suisse, elle s’appelle la Banque alternative, BAS en français, ABS en allemand (Alternative Bank Schweiz) et son site internet est http://www.bas-info.ch/. Elle a des sièges en Suisse alémanique et à Lausanne. Pas de guichet pour retirer de l’argent. Elle finance les projets solidaires, sociaux, féministes, etc. Ne fait pas de crédit individuel. Sur les taux d’intérêts, voici ce qu’elle dit sur son site: "La Banque alternative BAS encourage la renonciation aux intérêts. (…) Vous favorisez ainsi la solidarité entre déposants et emprunteurs. La réduction du taux d’intérêt est répercutée sur les preneuses et les preneurs de crédit."

commentaire-fin

Si, pour des raisons qui vous regardent, vous avez quelques réticences ou difficultés à quitter purement et simplement votre banque actuelle, ouvrez un deuxième compte et basculez petit à petit. Mais faites-le, c’est fondamental.

Et le plus vite possible. Nous sommes à un moment clé : le secteur bancaire "destructeur" est en crise, les banques alternatives sont arrivés à un bon degré de maturité et développent des réseaux et synergies à toute allure. Chaque euro va compter double. Non seulement, vous le confiez à des gens bien, mais en même temps, vous l’enlevez aux autres ! En France, les Amis de la Terre viennent de sortir leur guide des banques, le Crédit Coopératif vient de lancer une campagne d’envergure et des hommes et des femmes libres ;-) commencent à disposer des média pour faire passer le message…

octobre 3, 2008 Posted by | Freemen | , , | 1 commentaire

"PETIT CREDIT" maxi TEG

C’est l’été, on vous promet un grand bol d’air qui va vous étouffer !

Attention le TEG est de 20,15% !!!

NB : ce n’est pas tout à fait le taux de l’usure, mais ça le frôle !

Notre simulateur crédit n’atteint pas ces sommets dans les taux. Il nous indique que pour l’emprunt de 800€ avec remboursement de 20€ par mois, le crédit coûtera au total au moins 1100€. Hi hi hi le simulateur crédit de la Caisse d’Epargne ne marche pas ! Sinon, vous auriez pu vérifier les calculs de notre simulateur…

Le même crédit ne coûterait "que" 905€ si vous vous adressiez à votre banque pour obtenir un crédit à 8%.

Ainsi, en ne vous laissant pas prendre au chant des sirènes, vous économiseriez 200€.

Vous évitez aussi qu’on vous offre une carte (gratuite seulement la première année) qui vous entraînerait tout droit dans le surendettement, en vous facilitant l’accès à ce genre de crédit revolving.

Courage, fuyons !

juin 25, 2008 Posted by | comparaison de taux, TEG | , , , , | Poster un commentaire

Limiter les frais de découvert bancaire

La lecture de forums internet tel que celui-ci  : Frais bancaires divers abusifs permet d’avoir une idée plus précise de l’ampleur des frais qui peuvent être engendrés par un découvert ne serait-ce que de 0,02 €. Le compte étant en négatif, ou l’autorisation de découvert autorisé étant dépassée, chaque mouvement sur le compte risque d’entraîner des frais, et la dette peut même être revendue à un huissier qui vous appliquera le tarif qu’il veut et vous facturera chaque lettre de relance.

Ainsi, chaque minute compte et faire l’autruche en refusant d’affronter la réalité, risque de multiplier tragiquement le montant de la facture, et apporter des frais de courrier supplémentaires.

La loi du 5 mars 2007 sur le droit au logement opposable a également prévu un plafonnement pour les frais de rejet d’un chèque sans provision. D’après le décret du 15 novembre 2007, ces frais bancaires, quelle que soit leur dénomination, ne pourront dépasser un total de 30 euros pour un chèque inférieur ou égal à 50 euros, et 50 euros au-delà. Pour les autres moyens de paiement, notamment ceux par carte bancaire, les frais de rejet ne pourront dépasser le montant du paiement rejeté dans la limite de 20 euros. Il faudra toutefois attendre le 16 mai 2008, date d’entrée en vigueur du décret, pour que les banques cessent de s’enrichir sur les petits incidents de paiement…

Un simple chèque sans provision peut entraîner un interdit bancaire, avec des pénalités correspondantes pour lever l’interdit.

Ces pénalités ne s’appliquent pas s’il s’agit du premier chèque sans provision émis dans les 12 derniers mois et si vous régularisez la situation dans un délai de 2 mois à compter de l’émission du chèque.
Si plusieurs chèques ont été rejetés sur un même compte, ce délai de 2 mois court à compter de l’envoi de la première lettre d’injonction pour l’ensemble des chèques.

Dans les autres cas, vous devez payer des pénalités dont le montant réglementé se calcule chèque par chèque.
Il s’élève à 22€ par tranche de 150€ non provisionnée et est ramené à 5€ pour les fractions inférieures à 50€.
Cette pénalité est doublée à compter du quatrième incident dans les 12 mois.

Donc les conseils de Argent facile :

  • éviter à tout prix les petits découverts inutiles, cela implique de bien suivre son compte et de pointer les chèques lorsqu’ils sont retirés (gare au chèque oublié)
  • demandez à votre créancier un délais avant qu’il ne mette le chèque à la banque (cela limitera toujours la durée du découvert)
  • faire attention aux dates valeurs, selon les banques, les entrées peuvent être créditées à J+2 et les sorties à J-1
  • avant de choisir votre banque, renseignez-vous sur les délais de virement : ainsi votre paie peut arriver sur votre compte entre deux et sept jours après son virement, selon la banque
  • bien sûr, une carte bleue à débit différé peut vous laisser un peu de trésorerie (le premier mois seulement)
  • obtenir un découvert autorisé de votre banquier (attention, ce type de découvert semble être à durée limitée)

Si vous devez absolument passer en découvert (hélas), essayez de limiter les dégâts, évitez de faire plein de petits chèques pour lesquels les frais se cumulent, planifiez votre découvert, si j’ose dire.

Simulation : attention les montants des frais peuvent varier d’une banque à l’autre

Découvert :……… 49€ 150€ 200€

Frais bancaires :.. 30€ 50€ 50€ (à partir du 16 mai 2008)

Frais d’interdit :…… 5€ 22€ 44€(source)

Total :…………………. 35€ 77€ 94€

Il semble donc que choisir des tranches de 150€ est préférable à 3×49€ !

mars 16, 2008 Posted by | Pratique | , | 2 Commentaires

Optimiser les tarifs Western Union

Western Union est une société très efficace, implantée partout et spécialisée dans les transferts de fonds. Le transfert est quasi-instantané et très sûr.

Comment ça marche ? En France, on va dans une poste, on apporte l’argent à envoyer en liquide, on remplit un formulaire, on montre sa carte d’identité, on paie les frais, et hop, la personne à l’étranger à qui est destiné l’argent va pouvoir en disposer tout de suite en se présentant dans un bureau Western Union. Comme argent facile, on ne fait pas mieux. Dans certains pays d’Afrique, le destinataire n’aura pas besoin d’une pièce d’identité et pourra retirer l’argent en répondant simplement à une question test indiquée sur le formulaire.

Le seul problème, c’est le tarif de la transaction qui est élevé. Un simulateur sur le site de Western Union permet de connaître tous les tarifs. Exemple pour l’Algérie.

Pour la tranche 1 à 95€, il faut compter 12,5€ de frais.

Pour la tranche 96-185€, c’est 19€

Pour la tranche suivante, c’est 24,5€

Jusqu’à 39€ pour 500€, le montant maximum (soit 7,6%)

Ainsi, il faut éviter à tout prix l’envoi de petits montants, l’optimum étant d’envoyer le maximum dans une catégorie de frais. Par exemple 185€ et surtout pas 200€ !!! En pratique, envoyer plus et moins souvent. Facile à dire… le recours à un transfert de ce genre ayant toujours lieu dans les cas d’urgence… et vers des personnes en difficulté financière…

Curieusement, la poste ne sait pas faire ce genre de transaction, pour un tarif très légèrement inférieur, le transfert va prendre plus d’une semaine !!!

Enfin, attention aux arnaques, n’utilisez pas ce système pour payer des objets achetés à l’étranger et que vous risquez fort de ne jamais voir arriver !

mars 1, 2008 Posted by | Uncategorized | , | 27 Commentaires

Le crédit Star

C’est un produit d’appel alléchant qui fleurit sur nos panneaux publicitaires. Et qui ne ment pas sur le taux puisque le taux réel est bien de 4,5%. Seule petite ombre au tableau, ce taux ne s’applique que sur une durée de 12 mois et un montant minimum de 4500 euros, pour lequel il faudra rembourser 384 euros par mois, ce qui n’est guère à la portée de toutes les bourses. Comme d’habitude, les petits taux ne s’appliquent qu’aux riches ! Dans toutes les offres que je surveille depuis un an, les petits taux concernent seulement les grosses sommes sur une durée d’un an. En cela, le montant minimum de 4500 euros peut constituer une aubaine, car je n’ai pas observé de taux intéressant en dessous de 8000 euros dernièrement.

Si vous êtes moins riche, la société vous offre d’autres "crédits moins star", et propose un simulateur qui permet de faire varier les mensualités et la durée du crédit, et tiens, comme c’est bizarre, je trouve une grande différence entre le taux annoncé (8,99%) et le taux donné par le simulateur crédit (12%) ! Pour un crédit de 1500 euros sur 24 mois, le remboursement devrait être de 68, 37 euros pour un taux de 9% alors que le simulateur de la page du crédit star donne une valeur de 70,5 euros, ce qui correspond à un TEG de 12%. Cherchez l’erreur. Sans doute des frais de dossier qui sont offerts dans l’offre Star à 4,5%.

Vous me direz que les différences de remboursement sont minimes (2,13 euros par mois pendant 24 mois, cela ne fait guère que les 50 euros qui vous manquent aujourd’hui !) et moi je maintiendrai qu’il est faux de dire que ce prêt s’adapte à votre budget puisque moins votre budget est élevé et plus vous devez payer.

Une raison pour sauter sur ce type de prêt : se désendetter d’un prêt à 19%. A condition de pouvoir payer les mensualités sur 12 mois et pour cela, il peut être utile de se grouper…

février 5, 2008 Posted by | comparaison de taux, TEG | , | 2 Commentaires

Attention au petit crédit, qui rapporte gros… à la banque

Je tombe sur une publicité, à la caisse du supermarché : "Petit crédit, petits montants, pour gros coups de coeur."

L’analyse du prospectus montre qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’un crédit revolving au TEG de 19,8%. La publicité parle d’un crédit d’un an reconstituable et renouvelable, mais il suffit de prendre un simple exemple, disons jusqu’à 800€ pour voir que les mensualités proposées de 20€ ne suffiront pas pour le rembourser en un an mais en… plus de 5 ans et encore le simulateur crédit ne va que jusqu’à 19% de TEG !

A ce rythme, vous aurez payé plus de 550€ d’intérêt pour un emprunt de 800€.

Il vaut donc mieux envisager un prêt à la consommation même à 8% chez votre banquier et vous vous en tirerez avec une centaine d’euros d’intérêts et un remboursement sur 45 mois environ.

Mais peut-être pourriez-vous vous faire prêter cette somme sans intérêt et la rembourser en 20 mensualités de 40€ ? Ou bien commencer par l’économiser ?

Cliquez pour en savoir plus sur le crédit revolving.

janvier 22, 2008 Posted by | TEG | , | 3 Commentaires

Gagner de l’argent sur les transports

De plus en plus d’entreprises s’engagent à la suite des pouvoirs publics, dans des plans de déplacement d’entreprise (PDE).

Pour connaître le coût de chaque mode de transport, je vous invite à utiliser la calculette de l’ADEME

On y voit clairement que la voiture est le moyen de transport le plus coûteux. Ainsi, moi qui n’habite qu’à 4 km de mon travail, j’économise 500 euros par ans, sans compter le CO2, si je choisis les transports en commun plutôt que la voiture.

Mon employeur a de plus négocié un tarif préférentiel avec la société de transports en commun, et je peux payer mon abonnement annuel par prélèvement automatique mensuel.

Cerise sur le gâteau, depuis juillet 2007, mon employeur (qui est l’état) va me rembourser la moitié de mon abonnement, soit environ 170 euros. Cela correspond probablement au chèque transport. Du coup, mon abonnement de bus devient rentable par rapport aux carnets de tickets, même si je n’utilise les transports en commun qu’un jour sur deux, ce qui va bien sûr m’inciter à les utiliser davantage et à faire encore davantage d’économies.

Tout cela sans user mes souliers !

Bien sûr, pour pouvoir faire ce calcul, il faut être en banlieue et il faut avoir le choix. En plus me direz vous, les transports en commun prennent du temps et le temps c’est de l’argent ! Devoir attendre un bus ou une correspondance, c’est une perte de liberté !

Eh bien, ça se discute, car une perte volontaire de liberté… nous libère…

janvier 19, 2008 Posted by | S'enrichir | , , | 1 commentaire

Gagner de l’argent en déplaçant les fêtes

Méfiez-vous des supermarchés qui proposent d’étaler les dépenses (pourvu qu’elles soient importantes) jusqu’en février. Les "fêtes" sont une telle épreuve qu’elles devraient être débaptisées.

Donc stop ! Pourquoi ne pas faire comme les riches et envisager de manger des bonnes choses… toute l’année… ou du moins à d’autres moments de l’année ? Finalement les denrées chères que l’on croit obligatoires sont très surfaites : les chocolats et les escargots font grossir et donnent mal au foie, le foie gras provient d’animaux gavés selon des procédés que la morale réprouve, les vins, qu’ils soient chers ou pas, endorment et donnent la nausée, le saumon fumé est peint selon les goûts (présumés ou forcés) des habitants du pays, et vous aimez la dinde, vous ? Quant à la bûche de Noël, franchement…

Je propose donc tout simplement de programmer une grande bouffe pour plus tard : à l’occasion d’un anniversaire, d’une fête, d’une réunion entre amis, et d’ailleurs, pourquoi pas, d’en partager les frais pour qu’ils ne soient pas trop douloureux pour celui qui reçoit.

Quant aux cadeaux, réfléchissez. Vous avez déjà commencé à les acheter en novembre. Mais le coût du cadeau doit-il forcément refléter la quantité d’amour que vous éprouvez pour la personne à qui vous offrez ? Si oui, n’offrez déjà rien à ceux que vous n’aimez pas. Si non, sachez que la personne aimante comprendra votre démarche si vous vous contentez d’un message d’affection et si vous expliquez que votre bien-être de toute l’année dépend de ne pas trop dépenser pour Noël.

Les enfants attendent leurs cadeaux. Soit. Mais ce serait une façon de les responsabiliser que de répartir leurs dépenses de grande consommation sur toute l’année, comme une sorte d’argent de poche, et de leur donner la joie de le gagner en participant aux tâches  quotidiennes.

Déboulonnons les Père Noëls, y compris ceux de la Française des jeux, arrêtons les mièvreries qui n’amusent plus personne, mangeons moins pour vivre plus longtemps, résistons aux grandes surfaces, aux mirages de la consommation et du surendettement. Faisons taire la souffrance de la frustration.

décembre 1, 2007 Posted by | Liberté, S'enrichir | , , , | 1 commentaire

Gagner de l’argent en économisant

Vous allez trouver cela trivial mais ça a marché pour moi.  Il s’agit de se créer un petit capital sur lequel on va s’appuyer pour le faire grandir de plus en plus. Bien sûr ce petit capital ne doit pas aller dans votre découvert bancaire, mais plutôt dans votre tirelire virtuelle.

Economiser sur les transports : c’est simple, il suffit d’y penser. Après avoir attendu un bus de banlieue qui ne vient pas, on réalise que le même trajet à pied aurait pris seulement 30 minutes. En plus la marche, c’est bon pour la santé, et pour la ligne. Regardez les plans et les cartes, cherchez des raccourcis, augmentez la distance de votre cross hebdomadaire pour pouvoir vous rendre au travail à pied. Courir une heure, c’est à la portée de beaucoup, et cela permet de couvrir une dizaine de km facilement. Même si vous avez un abonnement, faire une partie du trajet à pied vous fera le plus grand bien. Ainsi on expérimente la liberté !

Economiser sur la restauration : la encore, c’est l’oeuf de Colomb, il suffisait d’y penser, mais apporter sa gamelle et son fruit plutôt que d’acheter un mauvais sandwich et un soda ou pire une bouteille d’eau minérale, permet d’économiser un ou deux euros par repas. Multiplié par 5X46=230 à 460 euros par an. Et surtout, surtout, n’omettez pas de comptabiliser ces économies dans votre tirelire virtuelle.

Economiser en devenant végétarien un jour par semaine : dans le repas pris à la cantine, au lieu de manger de la viande, vous prenez une grande portion de légumes, ou un fromage, il est probable que vous allez baisser la note de 2 euros (soit si vous répétez l’opération chaque semaine, 100 euros par an. De quoi investir dans une bonne paire de chaussures pour aller au travail à pied ou en courant.

Economiser par le jeûne : décider de jeûner un jour par semaine, ce n’est pas se priver. On peut jeûner pour des raisons idéologiques, se payer un "jeune militant", ou pour s’aguerrir, ou pour s’épurer l’organisme de toutes les cochonneries que l’on ingurgite, pour maigrir sans manger de Slim Fast ! Eh bien suivant le prix de votre repas, cela va directement dans votre tirelire virtuelle, et vous pouvez ajouter le prix de l’infâme gelée amincissante ! Peut-être aussi qu’un jour, votre capacité à jeûner vous sera utile…

L’étape suivante sera : que faire de ces petites économies ? Réponse : se faire plaisir (un bouquet, une sortie, un objet, une paire de chaussures de qualité, j’insiste…) et ensuite commencer à rembourser ses dettes en commençant par celles dont le TEG est le plus élevé.

octobre 20, 2007 Posted by | Liberté, S'enrichir, TEG | 1 commentaire

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.